Assurance des personnes en mobilité

Couverture des missions à l'étranger des collaborateurs de l'entreprise :

Toute entreprise doit couvrir les missions de ses collaborateurs à l’étranger y compris si ces missions ne durent que quelques jours.
Selon le Code de la Sécurité sociale, tout salarié effectuant une mission à l’étranger doit bénéficier d’une protection sociale. En effet, tout accident survenu à un salarié pendant sa mission, est considéré comme un accident du travail et relève donc de la responsabilité de l’entreprise.
Par ailleurs, certaines Conventions collectives contraignent l’employeur à donner à ses salariés des garanties supplémentaires, s’ils accomplissent une mission professionnelle, y compris en France.
PASION peut mettre à la disposition des entreprises des solutions, simples et peu couteuses, pour couvrir de façon adéquate des personnes désignées ou tous les membres du personnel.
Typiquement :

  • Prise en charge directe des frais en cas d’hospitalisation ou de rapatriement médical
  • Remboursement des frais médicaux en complément de la Sécurité Sociale française
  • Assistance juridique : paiement de frais d’avocats, avance de cautions pénales.
  • Assistance administrative : avance de sommes en cas de perte de moyens de paiement, aide administrative en cas de perte de papiers d’identité…

Couverture des expatriés, des voyageurs, des diplomates ou de toute autre personne…

La protection des personnes hors de leur pays d’origine est l’une des spécialités de PASION.
En fonction des statuts des collaborateurs à l’étranger (détaché Sécurité Sociale, expatrié, TCN (Third Country National), contrat local à l’étranger), PASION vous précisera toutes vos obligations et vous donnera les clefs d’une bonne protection sociale : chômage, retraite, assistance/rapatriement, santé, prévoyance (1er € ou en complément de la Caisse des Français de l’Etranger).
Nous pouvons fournir des couvertures pour toutes les professions, y compris celles « à risque » et ce dans la quasi-totalité des pays du monde, y compris les zones de conflit ou les pays déconseillés par le Ministère des Affaires Etrangères.
En fonction des situations, les solutions peuvent être individuelles ou collectives et faire appel à des assureurs spécialisés français ou étrangers ainsi qu’aux Lloyd’s de Londres pour les cas complexes.

Nous appliquons aux comptes internationaux la même méthode que pour les comptes nationaux et portons une attention particulière aux points suivants :

  •  Cohérence mondiale des tarifs avec la structure des populations assurées et les résultats passés des polices existantes
  • Optimisation de l’ensemble des coûts (gestion, courtage) par l’utilisation de réseaux indépendants de l’assureur
  • Définition des niveaux et standards de service attendus (SLAs) pour chaque pays
  • Conformité : les couvertures sont-elles conformes aux obligations légales et aux références du marché dans chaque pays ?
  • Contrats : les contrats sont-ils clairs, bien rédigés et faciles à utiliser ?